MARELLE


Les petites filles jouent dans l’insouciance de leur jeunesse à la marelle dans la cour de récréation. Elles tombent, elles se relèvent, elles rient, elles jouent à nouveau, à l’infini. Quelques années plus tard, elles se remémorent ce temps magique en repensant à l’odeur de la craie et de leur jeu d’enfant. Elles rient à nouveau, encore et toujours. Jeu d’enfant. 1, 2, 3... Soleil !


{ font-family: 'Founder Grostesk X-Condensed', sans-serif; } { font-family: 'Founder Grostesk X-Condensed', sans-serif; }